Zanzibar

Publié le par isa.au.congo.over-blog.com

Donc après Dar Es Salaam, j'arrive enfin à Zanzibar, l'île des Sultans d'Oman, des marchands d'esclaves et des épices. C'est aussi là que Freddy Mercury est né (et oui!).

 

Après avoir passé une journée à Stone Town, le vieux quartier de Zanzibar Town, la capitale de l'île, je suis allée passer quelques jours dans le Nord à  Nungwi. Même si c'est magnifique, c'est un peu trop touristique pour moi. Après une journée là-bas, j'ai fait une crise de palu qui m'a clouée au lit pendant 1,5 journée. Une fois que je me suis sentie mieux, je suis repartie sur Stone Town.

 

Là, je suis passée à l'hôpital histoire de vérifier que je n'avais rien de sérieux (à croire que je suis obligée de visiter au moins un hôpital quand je suis en vacances). Après le check médical et vérification que j'allais bien, je me suis un peu balladée à Stone Town. J'ai fait quelques excursions sympas comme le tour des épices et nager avec des dauphins. Ca c'était exceptionnel. Il y avait une trentaine de dauphins et on a pu nager avec eux... ou du moins essayer parce que forcément, un dauphin ça nage quand même vite.

 

La semaine s'est super bien terminée. J'ai rencontré une suisse allemande avec qui j'ai sympathisée. On a fait un tour de Dhow au large de Stone Town puis on a été mangé des brochettes de fruits de mer sur la place (dont j'ai oublié le nom) en face de l'ancien palais du Sultan. Après avoir sympathisé avec deux allemands qui venaient juste d'arriver sur l'île, on a été boire un verre dans un bar et on a fini la soirée par dancer. C'était excellent! Le groupe qui jouait était congolais et il y avait en particulier une chanson que les zanzibariens adoraient. Du coup, les congolais l'ont joué plusieurs fois dans la soirée et là tous les zanzibariens se mettaient sur la piste et faisaient une espèce de danse en ligne. Ils étaient à fond, c'était génial.

 

Pour le retour, j'ai pris l'avion de Dar à Kigali et puis retour à Goma. Là tout de suite, la réalité reprend vite du terrain. Au contraire de la Tanzanie ou du Rwanda avec leurs routes goudronnées et leurs attractions touristiques, on arrive dans une ville aux routes défoncées et encore recouvertes de lave de la dernière explosion du volcan. Les gens lavent leur voiture au même endroit où d'autres font leur lessive ou puisent de l'eau. Un tour en taxi-moto et je devais avoir un centimètre de poussière sur le visage... Bref, bienvenue au Congo. On n'est pas là pour rigoler!

 

Quoique... j'ai réussi à faire un karaoké le lendemain soir. Dernier petit moment de détente avant de retourner sur le terrain.

 

Photos dans Album "Zanzibar".

Commenter cet article

Charlotte 16/07/2011 11:12


Merci pour ce partage. Bisouuuuuuuuuuuus !!


DAVID Robert 25/06/2011 22:17


A mon humble avis, on dit "zanzibarite" et non "zanzibarien". Le "Larousse" n'en pipe mot. Simple résultat de mes lectures. Mais je peux me tromper,le français évoluant.
Amicalement; Robert.


Becky 11/06/2011 21:17


Coucou!
Merci beaucoup pour cet article et pour les photos. C'est génial de pouvoir voyager "virtuellement" avec toi! Et merci pour le rappel que l'Afrique n'est pas que le Sahara... on oublie (j'oublie)
qu'il y a aussi pas mal de verdure (comme la forêt de l'amazone, par exemple ;-))
Bisous, bon weekend,
Becky xx