L'expérience pygmée

Publié le par isa.au.congo.over-blog.com

Déjà un nouvel article, mais je voulais partager ce que je viens de vivre. C'était complètement inattendu et phénoménal. Je me suis retrouvée dans un cortège pygmé pour l'ordination d'un pasteur pygmé. 

J'avais été le matin à une cérémonie d'ordination de pasteurs dans l'église à côté de chez nous en partie pour représenter Medair (nous avions reçu une invitation officielle) et aussi parce que j'avais envie d'aller dans cette église pour essayer de m'intégrer dans le voisinage (je suis une fille motivée comme vous pouvez le constater).

 

J'assiste donc au culte/cérémonie, prends quelques photos et quelques vidéos quand je me fais interpeller par une femme à ma gauche qui me demande si je peux l'aider. Etant donné qu'on nous demande constamment de l'argent, de la nourriture ou mon appareil photo, j'étais un peu sur mes gardes mais souriante :-) Elle m'explique qu'un des pasteurs vient de sa paroisse et qu'elle aimerait que je prenne des photos de son ordination pour elle. Je lui réponds que si je suis encore là quand il se fait ordonner pasteur, je prendrais quelques photos (vu la longueur de la cérémonie je n'étais pas sûre de rester jusqu'à la fin). Je me fais violence et reste encore un peu et vient le moment attendu. Je prends quelques photos, je le filme. Maman Madeleine est contente et je m'en vais.

 

La journée passe tranquillement et puis au milieu de l'après-midi, on entend des gens chanter dehors très près de la maison. Rachel regarde par la fenêtre et voit un cortège d'enfants chanter et courir. Elle m'appelle et quand je vois ça, je cours chercher mon appareil photo et me précipite dehors pour essayer de les avoir. Malheureusement ils étaient déjà trop loin. Donc je rentre. Plus tard, même scénario, on entend chanter très près de la maison. Donc cette fois-ci, je me dépêche et j'arrive à les filmer. C'est là que maman Madeleine la dame de ce matin me reconnaît et me re-demande de prendre des photos. Et je ne sais pas pourquoi j'ai dit oui. Je devais trouver ça assez marrant de participer à ce cortège. C'était génial. J'ai dansé un peu avec eux et ils étaient morts de rire.

 

Le pasteur qui se faisait consacrer pasteur est donc pygmé et c'est le premier pasteur pygmé du quartier de Gamba. Voilà comment ça se passe: le matin a lieu la cérémonie officielle avec la mission dont les futurs pasteurs dépendent et l'après-midi, chacun se retrouve avec son groupe, c'est à dire sa famille, amis et les membres de sa paroisse. Ils font un cortège, chantent et dansent puis se posent dans un coin. Là, les gens s'alignent pour remettre un don au pasteur.

 

C'était vraiment excellent. Je n'ai plus qu'à trouver un moyen d'imprimer ces photos à Isiro pour Madeleine... ce qui n'est pas gagné...

 

Voilà le pasteur pygmé & à droite le cortège

SAM 0866

SAM 0880

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours le cortège: Au premier plan sur la photo de gauche, voici Madeleine

SAM 0887

SAM 0886

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM 0897

SAM 0906

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche, un jeune pygmé et à droite la file d'attente pour donner les offrandes au pasteur 

 

SAM 0908

  SAM 0913

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Marcus 18/08/2010 10:10


... et les pasteurs n'ont pas l'air commode sur la photo du haut ...


Marcus 18/08/2010 10:09


Sont des pygmés Suisses? Pas étonnant que t'étais si pressée de partir !!!


Marcus 17/08/2010 14:27


Ils sont pas un peu grands pour des pygmés ?


isa.au.congo.over-blog.com 17/08/2010 19:36



Ahah!! bien vu Marcus. Il n'y en avait que quelques uns (ceux qui jouent du tamtam).



rachel 15/08/2010 22:12


Excellent! JE t'imagine au ilieu Isa, t'as du bien te marrer!!!! Continue tes efforts d'integration, chui sure que ca va finir par porter du fruit! Bisous